Soignants

Accompagnement

 

Bénévole en ehpad, privé de contacts et de rencontres en cette période de maladie COVID-19, ces vidéos spontanées, “brutes de fonderies” sont pour vous, soignants, résidents, accompagnants, en première ou deuxième ligne, confinés …

Pour vous qui commencez à être submergé, angoissé, fatigué voire épuisé ou plus … hélas.

L’Aplomb & Yoga vous aide à surmonter vos problèmes quotidiens, et s’il peut ouvrir les portes de la Liberté, il ne néglige pas le Bien-Être sans lequel rien n’est possible, bien-être qui résout beaucoup de problèmes de dos, de nuque, d’épaule en plus de la relaxation profonde présentée ici.

Ces petits exercices peuvent être faits n’importe où, n’importe quand, mais pas n’importe comment… surtout quand la tension monte. Ils ont été mis au point avec des résidents et soignants de l’ehpad Annie Girardot de Paris et sont une préparation pour donner toute son efficacité à la vibration 111 Hz.

Les mots d’ordre : on n’est pas dans le ‘faire’, mais dans l’abandon de toutes les tensions, de tous les soucis, de tous nos problèmes ; on ne respire pas, on se laisse envahir par la respiration, c’est elle qui prend en charge l’apaisement des nerfs.

Si certains vous semblent difficiles à comprendre ou à réaliser cliquer sur le lien ‘Contact’ de l’index de cette page.

À vous d’essayer ces exercices hérités d’une technique unitive, subjective et plusieurs fois millénaire : l’advaita yoga, mot-à-mot : la non-dualité [du] yoga.

 

Petit à petit de nouvelles pages vont arriver pour préciser tout ce que ces vidéos très denses ne peuvent transmettre.

 

Si vous consultez cette page sur votre téléphone, n’oubliez pas de mettre ‘plein écran’ pour les vidéos.

 

 

Présentation

 

On commence par les pieds

Les principaux points

 

Ensuite les chevilles et les poignets

 

… un exercice tout simple pour mieux dormir ; cela ne veut pas dire forcément plus longtemps, mais la récupération de la première phase du sommeil sera plus efficace.

 

 

À la chasse aux vieux démons

 

 

On remonte au bassin posé tout en haut des jambes

… et on commence par s’asseoir

 

 

… ensuite on fait le petit train

 

 

Au passage, on se protège le dos sur le canapé

 

 

 … et on termine l’étirement de la colonne vertébrale par la cage thoracique qui entraîne létirement de la nuque.

 

 

Le prāṇāyāma ou l’abandon à la respiration

 

 

et puis la respiration par paliers, paliers qui permettent de retrouver une détente entre chaque phase.

 

 

et enfin les vibrations à 111Hz

 

 

Et maintenant,

pour continuer à être dans le moment présent, pour continuer à ne pas parler de ce qui nous a ennuyé, pour ne pas se tracasser de ce qui va venir demain,

laissons le mental en repos, restons dans les perceptions, écoutons tous les messages que nos sens qui observent nos cellules nous envoient

… on continue dans le domaine des vibrations, direction Erevan en Arménie où un tapis volant de la première guerre mondiale piloté par un doudouk va décoller :

 

…attiré par la flûte peuhle du Burkina-Faso d’Adama Ouédraogo, il vous dit merci d’être allé jusqu’à la fin,

FaLang translation system by Faboba